Phobos Tome 1 de Victor Dixon

img_6491

Résumé : 

Six prétendantes d’un côté.
Six prétendants de l’autre.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments  séparés d’un même vaisseau spatial.
Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis : 

Je viens de terminer le premier tome de Phobos et autant dire que j’en suis restée époustouflée.

Au départ je suis partie avec l’idée de La Sélection en me disant « encore un livre avec des prétendants qui vont tomber amoureux bla bla bla ». Et bien autant dire que je me suis pris une claque en pleine face ! Non seulement je me suis trompée mais en plus de ça j’ai adoré ! Un très gros coup de cœur, l’auteur a réussit à me pousser dans mes retranchements et à me faire changer d’avis sur ce livre !

J’ai un peu de mal à exprimer tout ce que je voudrais dire sur ce livre mais je vais essayer !! Autant dire qu’il n’y a que des points positifs !!

J’étais très septique au départ et puis je me suis prise au jeu et je suis devenue accro !

Au départ j’ai eu beaucoup de mal avec les différents points de vue de l’histoire, d’abord celui de l’héroïne, Léonore, ensuite celui du camp de la base de lancement, celui d’un personnage « inconnu » et celui des téléspectateurs par le biais de la télévision. C’était perturbant pour moi et c’est surtout à cause de ça que je ne suis pas vraiment rentrée dans l’histoire. Je voulais absolument lire ce qui se passait dans l’espace et non ce qu’il se passait au camp de lancement. Mais au fur et a mesure, l’auteur fait monter le suspens et il est impossible d’arrêter de lire !

J’ai tout de suite accroché avec Marcus et j’en suis tombée amoureuse, si Léonor n’en veut pas, moi je suis preneuse !! Mozart m’a beaucoup touché aussi avec son côté « rescapé de la mort » mais Marcus ce romantique aux côtés gros dur m’a littéralement fait fondre !

J’ai adoré l’idée de l’espace : pour ma part je n’ai lu aucun lire en rapport avec ce sujet et j’ai été conquise !! J’ai adoré pour une fois ne pas lire une énième dystopie dans un monde dévasté, post-apocalyptique mais dans un monde assez proche du notre (même s’il est plutôt difficile aujourd’hui d’imaginer les États-Unis en banqueroute non ?). Un aller retour dans l’espace pour tomber amoureux ça vous tente ?

J’ai adoré tous les personnages. Mais j’ai surtout aimé le fait que l’auteur nous fasse découvrir des personnages crédibles et proches du commun des mortels si je puis dire. Des personnages avec leurs différences et leurs défauts. Chacun a son histoire qui touche le lecteur à chaque fois différemment, on ne peut pas rester insensible à leur histoire. Mais surtout ces personnages ne sont pas des surhommes et peuvent se tromper, être blessés, tomber et se relever (ca aussi ça change de tous ces personnages qui survivent à l’apocalypse sans le moindre bobo).

J’ai adoré le personnage de Serena, ultra complexe. Elle est la parfaite psychologue à l’écran et aux yeux du monde entier mais en réalité c’est une impitoyable manipulatrice trop ambitieuse à qui j’ai eu plusieurs fois envie d’arracher les yeux. On n’a pas souvent l’occasion d’avoir un personnage littéraire aussi complexe.

Mais surtout je me suis pris en pleine poire la bêtise des téléspectateurs, notre bêtise en réalité. Tout le monde se doute du revers des téléréalités, dirigés de mains de maitre par un producteur avec des scénarios préparés à l’avance depuis des mois. Mais là, on a envie d’y croire, on a envie de croire que tout va fonctionner et on se laisse prendre au jeu et on se croit plus grands, plus supérieurs aux candidats. Et puis on se rend compte de notre bêtise, l’auteur nous en fait prendre conscience et nous oblige à nous remettre en question !

J’ai adoré le côté très scientifique de ce livre, moi qui déteste la physique et les maths (c’est pourquoi j’adore les livres :P) mais pourtant ça ne m’a pas dérangé le moins du monde, justement ça apporte cette petite touche de réel à l’histoire (parce que je suis sure que toutes les données sont véridiques). Ca change encore une fois des données assez simplistes des dystopies habituelles !!

En gros une écriture simple, efficace mais hautement addictive !! Autant dire qu’à la fin du livre j’ai directement ouvert le deuxième tome !! Je ne pouvais pas rester sans savoir !!

Je vous conseille à tous ce livre assez extraordinaire qui nous emmène haut dans le cosmos !!

Ma note :

Assez proche des étoiles 😛

Publicités

2 réflexions sur “Phobos Tome 1 de Victor Dixon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s