Play with me de Louise Valmont

IMG_9283.PNG

 

 

Auteur : Louise Valmont

Edition : Addictives

Nombres de pages : 660

Prix : 14,90e

Genre : Romance, Young Adult

 

Résumé :

L’embrasser ou l’étrangler avec sa cravate ? J’hésite…
Aaron Scott. Cet homme est aussi beau que mystérieux, et ses yeux brûlants sont la promesse de nuits passionnées. Je ne pouvais que lui succomber !
Oui mais il y a un hic : ce fantasme incarné est aussi l’homme que ma meilleure amie Kirsten aime depuis l’enfance. Jamais je ne trahirai mon amie !
Seulement voilà, entre ma boss tyrannique, une top-modèle turbulente, un chiot hyperactif et les merveilles de New York, je suis prise dans un tourbillon irrépressible, seuls les bras d’Aaron sont une certitude. De baisers volés en nuits sensuelles, je brise tous les interdits pour vivre un amour torride.

Mon avis : 

A jouer avec le feu, on finit par se bruler !

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Addictives pour l’envoi de ce roman ! Encore une fois, je ne suis pas déçue !

J’ai une totale confiance en cette maison d’éditions parce que leurs livres sont exactement comme je les aime : toujours pleins d’amour et surtout remplis d’humour ! Et « Play with me » de déroge pas à la règle !

Rien qu’à la lecture du résumé j’ai su que j’allais passer un bon moment !

 

A la réception du livre j’ai été surprise par sa grosseur. Je ne m’attendais pas à ce que le roman fasse plus de 650 pages ! Au début j’étais réticente parce que je mets toujours beaucoup plus de temps à lire ce genre de livre (bravo quiqui pour ta super déduction, si tu mets 5 jours à lire un livre de 300 pages, tu en mets le double pour lire un livre de 600, mais passons sur ma blondeur qui déteint sur mon intelligence) … Mais en réalité, une fois plongé à l’intérieur de ce roman, il est impossible de trouver le temps long !

 

Pour vous en dire un peu plus sur l’histoire, on entre dans la vie de Joy, tout juste embauchée dans une agence de mannequins à New York. Le rêve de sa vie : devenir styliste ! Alors pour arriver un jour à atteindre son but ultime, elle prend son mal en patience et essaie de gagner un peu d’expérience dans ce monde de dingue (qu’est celui de la haute couture) … Elle débarque donc chez Idol où elle rencontre sa bosse tyrannique, Abby, qui va vouloir la mettre dehors à plusieurs reprises !! Autant vous dire que je n’aimerais pas être à la place de la pauvre Joy qui va passer quelques mois plutôt Rock and Roll ..

Mais pour ces débuts dans la grande pomme, elle va pouvoir compter sur son amie de toujours Kristen, qui habite dans une « collocation de luxe » (selon ces dires), avec le bel et grand Aaron Scott (l’amour de jeunesse de Kristen). Joy part donc habiter dans cet immense triplex qui donne sur Central Park. Et alors que Kristen est en déplacement professionnel, notre Joy nationale, tombe nez à nez notre cher et tendre Aaron ! Et à partir de là, sa vie va véritablement basculer et oui au sens propre du terme, puisque 30 secondes après leur rencontre, le bloc de ventilation de la cuisine manque de leur tomber dessus et de les écrabouiller tous les deux … Belle entrée en matière ! Il faut aussi dire qu’Aaron la prend pour la femme de ménage alors le tout n’aide pas vraiment pour une première rencontre réussie !

C’est là que les athéniens s’atteignirent et que les ennuis commencent réellement (à partir de sa rencontre avec le beau gosse ou à partir de sa tentative d’échapper à une mort certaine ?!).

 

Chez Idol, les choses se compliquent aussi, entrent dans sa vie une mannequin hyperactive (mais hyperattachante) et un styliste pour le moins versatile et velléitaire accro aux adjectifs rocambolesques ! Et sa patronne Abby, n’est vraiment pas là pour l’accueillir à bras ouverts ! Elle passe par toutes les étapes, d’abord promue assistante, elle est ensuite rétrogradée au job ingrat de Dog Sitter, pour ensuite avoir à la charge, la carrière complète de sa petite protégée Lucie (et de son chien Woody, d’où le travail de dog sitter).

Entre-temps, les choses se compliquent aussi entre elle et Aaron et par la même occasion, se compliquent entre elle et sa meilleure amie, amoureuse de ce même Aaron (jusque là vous suivez ?!).

Et puis d’autres personnages entrent en jeu, la découverte d’un père, des appels téléphoniques anonymes, des arrestations, des explosions, des tentatives de meurtres, d’autres objets d’un poids certains qui tombent du ciel, et tout ça pour mon plus grand bonheur !

C’est ce que j’adore avec les Éditions Addictives, tous leurs livres, ont un vrai fond, une vraie histoire derrière les histoires d’amour à l’eau de rose !

Avec « Play with me » je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. À chaque moment de creux, on peut être sûr qu’un autre événement bien déboussolant va bientôt arriver ! Et ça ne manque pas, à chaque fois, le suspens remonte d’un cran !

Et comme d’habitude (et je n’en suis pas peu fière) j’ai réussi à découvrir le fin mot de l’histoire très vite ! Je savais qui était derrière tout ça !!!! Ahahahah ! On verra si vous réussissez à le trouver vous 😛

 

Ce que j’ai adoré avec ce livre, ce sont les dessous d’une agence de mannequins réputée … Et il s’en passe des choses pour le moins extravagantes et inimaginables !

 

J’ai beaucoup aimé le personnage de Joy, à la fois attachante et drôle (vraiment certaines de ses remarques m’ont fait mourir de rire). Mais outre cet aspect de sa personnalité, elle est aussi indépendante, butée, entêtée, accro à son job et prête à tout pour réussir ! Tous ces traits de caractère qui vont faire en sorte qu’elle va réussir dans le monde impitoyable de la haute couture !

 

Aaron lui à un lourd poids sur la conscience, vous n’en saurez pas plus ! Il n’est jamais tombé amoureux et n’a presque jamais eu de petite amie officielle. Il a consacré sa vie à son entreprise dans la construction (qui l’a rendu richissime) pour s’éviter de penser au reste de sa vie qui n’est pas très gai le pauvre … Mais Joy va venir mettre un peu de joie (joli jeu de mot) et de couleur dans sa vie !

 

Mais le personnage qui pour moi est le plus beau, c’est Kristen, la meilleure amie trahie … Son rôle n’est pas facile. Sa meilleure amie d’enfance, celle qu’elle considérait comme sa propre sœur l’a trahie et est tombée amoureuse de son amour de toujours (quoi vous vous doutiez bien que Joy allait tombée amoureuse d’Aaron pas vrai ?!). Arrêter de lui parler pour toujours ou pardonner telle est la question ?! Laisser passer un peu de temps pour se remettre c’est sûr ! J’ai trouvé Kristen touchante et vraiment attachante ! J’ai vraiment eu envie à plusieurs reprises de la prendre dans mes bras pour lui faire un gros câlin bien réconfortant (à Aaron aussi bien sur :P).

 

En somme j’ai adoré cette histoire qui a presque frôlé le coup de cœur ! J’ai passé un merveilleux moment en compagnie de tous ces personnages mêlés à tellement de rebondissements !

La plume de Louise Valmont est vraiment belle et pleine d’humour mais surtout elle sait manier les mots et le suspens comme personne ! Mais elle sait aussi faire pleurer dans les chaumières ! Avec ce livre, on passe du rire aux larmes avec une facilité déconcertante ! Louise Valmont est pour moi une révélation ! J’espère avoir l’occasion de lire d’autres livres de cette nouvelle auteure parce que je suis carrément devenue accro à sa plume !

 

Alors je recommande ce roman à tous les adeptes de Young Adult qui souhaitent un livre plein de sentiments, avec une véritable histoire sur un fond plein d’humour !

 

Je dédis ce livre « À l’inattendu, à l’imprévisibilité et à l’indépendance ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s