Le dernier ours de Charlotte Bousquet

IMG_9503.PNG

 

 

Auteur : Charlotte Bousquet

Edition : Rageot

Nombre de pages : 272

Prix : 12,90e

Genre : Thriller, Science Fiction

 

 

Résumé : 

Groenland, 2037. Avec le dérèglement climatique et la fonte des glaces, l’île n’est plus qu’une terre désolée. Anuri, le dernier ours blanc né libre, représente la principale attraction du NC Zoo. Il est aimé de sa jeune soigneuse attitrée, Karen, qui voit en lui un frère d’humanité. L’ours polaire suscite en revanche la convoitise et la haine de Svendsen, un scientifique dévoyé expert en manipulations génétiques.

Mon avis : 

Il est toujours difficile d’ouvrir un nouveau livre après avoir eu un énorme coup de cœur pour le précédent … Il faut avoir l’esprit vraiment ouvert et s’obliger à considérer la nouvelle lecture d’un œil neuf, sans arrière pensée, remettre les compteurs à zéro quoi ! Après « Inséparables » (ma chronique est également disponible un peu plus bas), j’appréhendais d’ouvrir un nouveau livre en ayant toujours en tête mon coup de cœur précédent … mais « Le dernier ours » c’est révélé à la hauteur du challenge ! Je remercie donc les éditions Rageot pour l’envoi de ce roman absolument merveilleux !!!

Depuis que j’ai ouvert mon blog, je n’ai plus tellement eu l’occasion de lire des dystopies ou de la science-fiction, à mon grand désespoir parce que j’adore ça !
Donc quand j’ai vu « Le dernier ours » au programme de parution des Éditions Rageot, j’ai sauté sur l’occasion et plutôt deux fois qu’une !!
En plus je n’ai jamais lu d’histoire se déroulant au Groenland et pourtant je voue un culte extreme à tous ces pays du grand nord au froid polaire (je rêve d’aller au Groenland et en Alaska ! Vous l’aurez compris je déteste la chaleur, je suis littéralement en train de mourir avec un jour comme aujourd’hui où il fait 30 degrés). C’était un réel plaisir de me plonger dans l’univers inuit !!

Après avoir terminé ma lecture, je me suis rendu compte que ce livre n’est pas tellement ce que l’on pourrait appeler une dystopie (parce qu’il ne se passe pas après une catastrophe majeure ou dans un monde post-apocalyptique) mais plutôt un thriller mêlé avec un peu de science fiction ! Mais ça n’enlève rien à son charme, parce que j’ai complètement craqué pour ce roman !!

L’histoire se déroule donc au Groenland à New Copenhague en 2038.
Quand elle était petite, Karen à remarqué dans la rue fouillant les poubelles, une famille d’ours, une mère ainsi que ces deux oursons. Intriguée elle a fait part de sa trouvaille à sa famille. Son père s’est empressé de tuer la mère et de vendre les deux petits au zoo de la ville. L’un des deux oursons est décédé, il ne reste plus qu’Anuri, le dernier ours blanc ayant vécu en liberté et vivant à présent au zoo. Depuis cette rencontre Karen et Anuri ne se quittent plus, ils sont inséparables. Leur lien fusionnel en étonne plus d’un ! Après toutes ces années, Karen devenue soigneuse de l’ours est la seule à pouvoir l’approcher ! L’histoire déraille le jour où deux biologistes envoyés par un éminent bio-généticien, rentrent dans l’enclos d’Anuri pour prélever une quantité non réglementaire de sang ! Armés de fusil, ils ratent leur premier tir. Anuri encore traumatisé par le meurtre de sa mère, prend peur et attaque les deux intrus entrés sans prévenir dans son entre. L’un d’eux est tué et l’autre grièvement blessé, laissé entre la vie et la mort.

Au matin Karen apprend qu’Anuri doit être euthanasié car jugé trop dangereux. S’enchaîne ensuite les plans les plus farfelus possibles et imaginables pour sortir Anuri de se pétrin et l’emmener dans un endroit où personne ne voudra sa mort et où il pourra continuer à vivre sa vie en toute sérénité !
Un plan plutôt dingue voit le jour : rallier Rassumen Cove un parc naturel où Anuri pourra trouver asile ! Mais encore faut il arriver à se rendre tout au nord du Groenland en traversant tout le pays avec un ours et la police aux trousses, le tout dans un froid polaire … même si Karen et Anuri vont être rejoint par deux adolescents (un fugitif et une orpheline), le périple n’est vraiment pas aisé …

Au fil des pages, on va de surprises et surprises, mais la fin m’a carrément laissé assommée … je ne m’attendais à une telle fin. Je ne veux pas vous en dire trop non plus parce que mon ressenti complet vous donnerai une idée du final, mais sachez juste que les humains n’ont pas beaucoup appris. Entre maintenant et 2038 (un laps de temps de 20 ans), les humains n’ont pas appris de leurs erreurs et commettent encore les pires infamies … ce monde m’étonnera toujours !

J’ai adoré le courage et la force de Karen, prête à tout pour sauver celui qu’elle considère comme son frère. Elle s’est battue jusqu’au bout pour lui procurer tout ce dont il avait besoin et pour qu’il ait enfin la vie qu’Anuri méritait d’avoir ! Son caractère et sa persévérance devrait être un exemple pour tous !!

Lone, la jeune fille qui va se joindre à Karen pendant son périple, une outsider, ne se sent pas à sa place dans la société. Pendant ce voyage son malaise va devenir encore plus grand. Plus on apprend à la connaître plus on a l’impression qu’elle aussi à quelque chose à fuir (sa vie peut être). Au final cette expédition lui aura permis d’en apprendre plus sur elle même et ainsi lui permettre de s’accepter et de finalement trouver sa place !

Sial , le voyou, le fugitif, le repris de justice, essaie d’échapper tant bien que mal à cette société qui ne cesse de le pousser vers la sortie. Mais sa gentillesse et son grand cœur lui auront permis de se trouver une amie fidèle et pourquoi pas même l’amour de sa vie ?!

Mais je ne me remets toujours pas de cette fin beaucoup plus qu’inattendue … mais c’est sûrement ce qui fait le charme de ce livre !! En plus la plume de l’auteur fait monter le suspens doucement, au fur et à mesure mais à la fin, on meurt littéralement d’impatience de connaître le dénouement ! On m’avait vivement recommander Charlotte Bousquet pour sa plume et je ne suis vraiment pas déçue !

Je conseille ce roman à tout le fan de thriller et de science fiction parce que cette lecture en vaut vraiment le détour !

Publicités

3 réflexions sur “Le dernier ours de Charlotte Bousquet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s