Illuminae – Dossier Alexander d’Amie Kaufman et Jay Kristoff

IMG_9588.PNG

 

 

Auteur : Amie Kaufman et Jay Kristoff

Editeur : Casterman

Prix : 19,99

Nombre de pages : 624

Genre : Dystopie, Science Fiction

Résumé : 

Ce matin de 2575, lorsque Kady rompt avec Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi même, leur planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi – BeiTech. Obligés de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander.

Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra – le seul en qui elle peut avoir confiance -, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major.

Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…

Mon avis : 

Je tiens à remercier les éditions Casterman pour l’envoi de ce roman qui a été un coup de cœur intergalactique !

A l’occasion de la sortie du tome 2 – Affaire Gemina, j’ai vu tous les réseaux s’enflammer ! Ca faisait déjà un bon moment que je souhaitais lire ce livre, mais avec tout ce remue-ménage, je ne pouvais pas passer à côté ! J’étais donc super super super heureuse de pouvoir lire ce livre, rien que la couverture est magnifique !

Mais la plus grosse surprise se trouve à l’intérieur. Quand on ouvre le livre, c’est une explosion de beauté. Des pages blanches, noires, des dessins, des reproductions, des pages vierges, des paysages magnifiques, le tout dans des dégradés de noir et blanc ! A couper le souffle …

On commence la lecture et on se trouve directement immergé à Kerenza, une ville qui part en lambeau. Kerenza est une planète au froid polaire, assez reculée et sur laquelle ses habitants vivent paisiblement. Jusqu’à un funeste matin où cette dernière est attaquée par un vaisseau Bei-tech à coup de bombes et de produits chimiques.

Grâce à un appel au secours, 3 vaisseaux se trouvant à proximité viennent en aident aux habitants de Kerenza, le Copernicus, l’Alexander et l’Hypatia. C’est grâce au point de vue de Kady et d’Ezra (qui viennent tout juste de se séparer) qu’on en apprend un peu plus sur leur fuite vers les vaisseaux alliés. Kady se retrouve séparée d’Ezra, (pour son plus grand bonheur), sur l’Hypatia ; et lui se retrouve avec les blessés sur l’Alexander. A partir de là, le vaisseau Bei-tech va prendre en chasse les trois vaisseaux pour essayer de les détruire et la course poursuite spéciale commence.

L’histoire ne se déroule pas sous la forme traditionnelle d’un roman. L’histoire s’enchaine avec une succession de dossiers, de mails échangés, de données, de rapports etc et. C’est vraiment la toute première fois que je lis une histoire pareille et très clairement j’ai été scotchée du début à la fin !

Au départ tout est un peu flou, on a du mal à voir ou les auteurs veulent en venir, on a du mal à savoir qui est qui, qui fait quoi, qui veut du mal à qui (parce que oui on reste toujours dans une dynamique gentil/méchant) et surtout pourquoi ? On aura la réponse à cette question uniquement à la fin du livre et encore il reste pas mal de zone d’ombre à éclaircir ! Tout ça pour dire, qu’il faut continuer un peu la lecture pour pouvoir mettre toutes les pièces du puzzle à la bonne place !

Kady est une surdouée de l’informatique. Elle va mettre un point d’honneur à essayer de percer à jour les secrets que leur cachent les autorités et surtout AIDAN (l’intelligence artificielle). Aidan est devenu un peu détraqué à cause de l’attaque de Kerenza et les séquelles sont plutôt importantes (de quoi s’en faire ressentir dans ses prises de décisions …). Pour pouvoir arriver à ses fins, elle va devoir pirater, coder, saboter, espionner, le tout sous la menace constante de se faire exécuter si tout ceci venait à être découvert !

Ezra lui est un lambda, il n’a pas particulièrement d’atout mais il va être recruté sur l’Alexander comme pilote. Pendant des mois ils passent leur vie chacun de leur côté, jusqu’à un événement plutôt funeste qui va mettre Kady hors d’elle et qui va la rapprocher d’Ezra sur l’autre vaisseau. Je ne veux pas vous en dire plus parce que chaque détail de cette histoire est un spoil de trop, mais sachez qu’entre toutes les péripéties, les retournements de situation et le suspens constant et croissant, personne n’a le temps de s’ennuyer !

Pour moi AIDAN alias l’Intelligence Artificielle est le personnage qui m’a le plus épatée, même si personnage est un bien grand mot dans on parle d’une machine qui à la capacité de penser par elle même. La mission d’AIDAN : protéger les habitants des vaisseaux contre le vaisseau ennemi Bei Tech. « PROTEGER, PRIORISER » c’est le leitmotive de l’IA. C’est cet ordinateur parlant qui régit tout c’est aussi le seul organe décisionnaire. mais surtout qui a les capacités de se défendre en qu’à d’attaque (vous pensez bien que ses quelques lésions, la suite ne va pas être de la tarte). AIDAN va être coupé, mis hors circuit pendant quelques temps, à la suite d’un terrible accident. Mais c’est à son « réveil » qu’on va vraiment le voir changer, évoluer. Alors qu’il n’est censé être qu’une Intelligence Artificielle, seulement dotée d’un cerveau hors norme, AIDAN va commencer à ressentir des sentiments, de l’empathie, de la curiosité et même de la peur. Mais il va également se poser des questions sur son existence, ses décisions, mais surtout sur les notions de bien, de mal, de bien commun. Le bien d’un seul vaut-il mieux que le bien de tous ?! Combien faut-il s’accrifier pour la survie du peu qu’il reste ?! J’ai vraiment trouvé très intéressante la réflexion d’une machine, face à la pensée humaine, pleines d’émotions et de sentiments, qu’un ordinateur  uniquement programmé pour réfléchir et prendre les meilleures décisions selon des calculs mathematiques, n’est pas supposé faire. Et parfois la meilleure décision est la plus difficile à prendre … tous vont en subir les conséquences.

 

J’ai vraiment adoré ce roman qui a été un réel coup de cœur ! Le rythme est vraiment entrainant, on a toujours envie de continuer, d’avancer quoi qu’il arrive, coute que coute. Le courage et la bravoure de Kady sont à célébrer et pendant toute la durée du roman, on l’accompagne, comme un ami fidèle, on lui tient la main, en l’encourage, on voudrait la prendre dans nos bras et sécher ses larmes. Cette fille à la force de vaincre inébranlable, est l’un de mes personnages préférés de toutes les dystopies que j’ai pu lire. Ce que j’ai aimé chez elle, c’est son humanité. Tous les autres personnages, passeraient à côtés des cadavres sans même leur accorder un regard. Kady elle s’autorise à fermer les yeux des morts, à pleurer et à avoir peur ! Parce que clairement elle se sacrifie pour la cause, pour la survie du peu qu’il reste, non pas par fierté, ni héroïsme mais juste parce que c’est la seule chose qu’il lui reste à faire, un geste purement altruiste.

Ce roman est plein d’émotions, il est rempli d’une énorme palette de couleurs, il est juste impressionnant ! Et même si un bon livre se doit d’avoir un peu de romance, celle ci est légère et terriblement émouvante. La fin de ce livre a fait battre mon cœur plus vite, j’étais angoissée, terrifiée, j’étais au bord de la crise de nerf (ou de la crise de larmes). Pas une seule seconde je n’ai pensé à une fin pareille. Pas une seule seconde je me suis ennuyée. Ce livre est un chef d’oeuvre, une prouesse littéraire (même si je pense qu’il s’inspire d’autres romans de science fiction). Un très très très gros coup de cœur ça c’est sûr !

Alors encore une fois, un énorme merci à Casterman, merci pour ce merveilleux moment ! J’ai hâte de me plonger dans la suite de ce livre ! L’aventure est loin d’être terminée, pour mon plus grand bonheur !

Publicités

Une réflexion sur “Illuminae – Dossier Alexander d’Amie Kaufman et Jay Kristoff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s