Les vigilantes – Le foyer Tome 1 de Fabien Clavel

Processed with VSCO with hb1 preset

 

 

Auteur : Fabien Clavel

Edition : Rageot

Nombre de pages : 384

Prix : 14,90e

Genre : Jeunesse, Dystopie

 

 

 

Résumé : 

À la sortie du Foyer, l’institution paramilitaire où elle a grandi, Anna devient une Vigilante. Elle découvre à la fois le monde extérieur, un pays étouffé par la dictature du Parti, et sa mission : espionner une famille d’opposants supposés. Au fil des jours, elle s’attache à cette famille aimante dans laquelle elle n’a pas eu la chance de grandir.
Quand elle comprend qu’ils fomentent un complot, elle doit choisir son camp…

Mon avis : 

Merci beaucoup aux Editions Rageot pour l’envoi de ce roman !

Au premier abord je suis tombée amoureuse du résumé qui m’avait l’air ultra prometteur. Je me suis donc jetée à corps perdu dans ma lecture et malheureusement j’en suis ressorti vraiment déçue … Je pense que j’ai dû passé à côté de quelque chose, d’un point important de l’histoire ou de son caractère dramatique, mais je n’ai pas apprécié cette lecture …

Je m’explique, d’abord le cadre de l’histoire me paraît un quelque peu inachevé. On se trouve dans un pays en dictature quelque part dans une Europe lointaine, où un chef a eu accès au pouvoir on ne sait pas trop commun soit disant pour le bien du peuple et de la nation, un dictateur quoi ! Et comme tout bon dictateur, il installe un culte de la personnalité, de la propagande, un milliard de restrictions, le tout sous couvert d’instaurer la peur et l’oppression au sein de son pays. Et il ne faut pas oublier la milice, les caméras, une surveillance permanente, de quoi instaurer un peu plus de crainte chez tout le monde envers leur dirigeant !

Et au milieu de tout ca on retrouve Emma, orpheline, élevée au sein du Foyer, qui, a ce que j’ai compris, serait une espèce d’orphelinat militaire sous la coupe du dictateur ! Pendant toute son enfance, Emma est éduquée, façonnée, travaillée pour devenir un bon petit soldat. Elle est la meilleure, intelligente, robuste et combative, elle est adulée autant que crainte.

Le jour de leurs 15 ans, un énorme test physique et intellectuel est organisé pour déterminer la future carrière de tous les orphelins. Emma est reléguée au rang de vigilante, pas tellement bien placée au sein de la société. Son job : surveiller une famille de dissidents, potentiellement ennemis de la nation et rapporter toute discussion ou attaque directe contre le pouvoir.

Bon jusque là passe encore, même si pour moi la violence gratuite qui accompagne chaque page de cette lecture m’a énormément dérangée. Je ne suis pas quelqu’un de pacifique, mais trop c’est trop !

C’est la suite de livre qui m’a vraiment perturbé. Donc Emma se retrouve au beau milieu d’un château, absolument seule à devoir surveiller nuit et jour une famille qu’elle ne connaît pas. Mais ensuite, elle va en apprendre plus sur le dirigeant, ses intentions réelles, sur les rebelles de la société qui essaient de sortir le pays du bourbier dans lequel il est plongé etc etc. Et Emma va prendre des décisions qui ne vont pas forcément être les bonnes. Son supérieur hiérarchique va lui tomber dessus, la traiter comme une moins que rien, la torturer, en faire son esclave et engager une véritable chasse à l’homme pour l’anéantir et la réduire au silence, elle et sa famille !

Je suis pourtant une grande fan de dystopie, de destruction mondiale, d’une héroïne de 15 ans capable à elle seule de sauver la terre entière et pourtant là je n’adhère pas … On m’a peut être trop répété à l’école à quel point la dictature est un frein à la liberté et un fléau pour l’humanité mais en attendant cette histoire m’a laissé de glace. Emma est pourtant une fille forte et intelligente qui n’a jamais connu d’amour maternel et qui ne cherche qu’à se trouver une place au sein de cette société qu’elle ne connaît pas vraiment (parce qu’enfermer au Foyer toute sa vie), mais je l’a trouve too much ! Justement elle ne devrait pas être morte de trouille ?!

Et puis pour moi le plus choquant, c’est la violence qui s’insinue dans toutes les pages. Frapper encore et encore, pour faire mal, pour montrer sa domination, ce n’est pas pour moi … Alors je me dis que je suis peut-être passée totalement à côté de cette histoire .. Donc malheureusement je n’ai pas été conquise !

 

Je suis vraiment frustrée avec ce livre parce que jusqu’à présent je n’avais jamais été déçue par un livre Rageot mais celui ci représente vraiment tout ce que je déteste en ce monde, la peur constante, la violence gratuite, l’oppression et l’ascension d’un seul !

Mais pour ceux qui apprécient ou qui sont juste curieux, ce livre est par contre très bien écrit. L’écriture est fluide et sans fioriture, les mots sont très bien choisis, de quoi instaurer la peur et provoquer l’envie de continuer la lecture chez le lecteur ! Ce livre aurait vraiment pu me plaire, seulement je reste hermétique à l’histoire, mais j’espère pouvoir lire autre chose de cet auteur !

Un tome 2 devra sortir début 2018, je verrai par la suite si je lui donne une deuxième chance !

Mais n’hésitez pas à vous faire votre propre opinion parce que mon avis est des plus subjectif !

Mais n’hésitez pas à me dire si vous avez aimé ce roman ou si vous compter le livre. J’aime beaucoup discuter des livres que j’ai le moins apprécié avec ceux qui l’ont beaucoup aimé.

 

D’autres livres viendront à la rentrée me rabibocher avec Rageot qui est une de mes maisons d’éditions favorites !!

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Les vigilantes – Le foyer Tome 1 de Fabien Clavel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s