Alex, peut etre … de Jenn Bennett

couv23924737

 

Auteure : Jenn Bennett

Editeur : Hugo Roman

Collection : New Way

Nombre de pages :

Prix : 17€

Genre : Romance, Young Adult

 

 

Résumé RetV2

 

Fan absolue de cinéma, Bailey Ridell a passé son année de lycée à discuter en ligne ave Alex, un geek également passionné des salles obscures. Et peut-être aussi à craquer un peu pour lui… Mais alors qu’elle s’apprête à le rencontrer, elle commence à paniquer. Et si c’était un pervers qui se cachait derrière son écran ? Ou tout simplement une déception dans la vraie vie ?
Dans le petit musée local où elle s’est dégoté un boulot pour l’été, elle se rapproche de Porter, un mystérieux surfer un brin impertinent. Mais avant de décider avec qui elle pourrait partager une belle histoire, Bailey veut découvrir qui est Alex. Elle va donc remonter sa piste pour le retrouver. Tandis que la vérité se dévoile, Bailey devra assumer celle qu’elle est vraiment et faire un choix. Alex, peut-être ?

 

Mon avis VetR 2

Je tiens à remercier les Éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce livre !

Depuis quelque temps, j’ai l’impression d’être sur une pente descendante niveau lecture. J’ai beaucoup de mal à rentrer pleinement dans un livre et à apprécier ce que je lis Je trouve souvent les histoires trop banales, les personnages sans saveur et au final, j’ai l’impression que l’auteure touche du bout des doigts un bon sujet, mais qu’il n’arrive pas à l’exploiter correctement, qu’il reste en surface.
Avec ce roman, j’ai exactement eu cette même impression. L’auteure avait toutes les cartes en main pour écrire un super roman et j’en ressors déçue parce que je m’attendais à une histoire plus profonde et plus étoffée.
On m’a vendu ce livre comme étant, le nouveau « Vous avez un message » version YA et, pour ma part, je ne retrouve pas du tout cet aspect dans ce roman. Certes, l’héroïne entretient une correspondance virtuelle avec un garçon qu’elle n’a jamais vu, mais il n’y a qu’une page de leur conversation retranscrite tous les quatre ou cinq chapitres. Donc, oui, l’auteure avait toutes les cartes en main pour faire de ce livre une pépite, mais, pour moi, elle n’a pas assez étayé certains aspects de ce roman et je trouve ça vraiment dommage.

 

En ce qui concerne les personnages, j’ai trouvé Bailey assez insipide. J’ai vraiment eu du mal avec certaines de ses réactions parfois immatures et avec certains traits de son caractère. Certes, elle a vécu des choses pas terribles, mais rien ne l’empêche, à presque 18 ans d’avoir des réactions matures et réfléchies.
J’ai nettement préféré le personnage de Porter plus posé, plus adulte. Il réagit toujours en homme de la situation. Avec Bailey, il est calme, gentil et prévenant. Il se comporte en petit-ami idéal.
Pour autant, je ne sais pas vraiment d’où vient leur amour. Ils passent leur temps à se disputer, ils ne parlent pas vraiment entre eux de sujets importants. J’ai eu un peu l’impression que l’auteure les a mis ensemble pour le bien de l’histoire. Mais leur relation m’apparaît un peu fausse, forcée.

 

Bailey se retrouve tiraillée entre l’amour naissant qu’elle éprouve pour Porter et sa fascination pour Alex, son ami virtuel. L’auteure tenait là, une vraie histoire, profonde, dangereuse, éprouvante et pourtant, elle a survolé le sujet et est vite passé à autre chose. C’était, pour moi, le passage clef de l’histoire

 

Au-delà de cette correspondance, cette histoire est plutôt banale, parfaite pour l’été, sans prise de tête, avec des personnages simples et une romance toute douce.
Pourtant, je m’attendais à quelque chose de plus profond. Je ne dis pas que ce roman n’est pas bon, j’ai passé un bon moment à la fin, mais je m’attendais à autre chose, à être plus touchée et plus émue. Je voudrais pouvoir lire des histoires moins superficielles plutôt que des summer love…

 

Je vous recommande tout de même ce roman parce que c’est une romance toute douce, légère et sans fioriture et agréable pour les beaux jours !
J’attends autre chose de mes lectures en ce moment, mais si je l’avais lu il y a quelques semaines, vous pouvez être certains que j’aurais adoré !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s