Forever You – Saison 1 de Rose Becker

temp

 

Auteur : Rose Becker

Edition : Addictives

Nombre de pages : 588

Prix : 14,90€

Genre : Young Adult

Pour vous le procurer c’est par ici.

Résumé :

 

Rumors & Liars
Bienvenue sur la page officielle du Corbeau.
Connaissez-vous vraiment vos amis ? Savez-vous qui est assis à côté de vous en classe ? Vous êtes certain que votre meilleure amie est ce qu’elle prétend ? Que votre partenaire de sport garde le même visage lorsqu’il quitte le terrain ?
Je suis The Crow.
Je suis celui qui connaît la vérité.
Et je vais vous la révéler.
Je vais tout vous dire au sujet des élèves de la Kennedy High School. Tout ce que vous ne savez pas. Tout ce qu’ils cachent. Tout ce qu’ils taisent.
Tout le monde a des secrets.
Restez connectés.

***

Tout le monde a des secrets.
Et certains peuvent tuer.

Je m’appelle Grace Adams, j’ai 17 ans et ma vie est empoisonnée par un secret. Je ne suis pas celle que je prétends. Je porte un masque en permanence : au lycée, avec mes amis, en famille. Je joue à être une autre, une fille que je ne suis pas.
Jusqu’à Noam.
Noam Hunter.

Le beau brun ténébreux, rebelle et insolent, pour lequel toutes les filles du lycée craquent.
Je suis la dernière personne à avoir vu son frère vivant avant qu’il ne disparaisse. Et à la suite de cet événement tragique, Noam le provocateur, celui qui tient tête à tout le monde et passe outre aux règles, se rapproche enfin de moi.
Mais comment lui avouer qui je suis ? Comment revenir en arrière et être moi-même ? Comment tomber amoureuse quand on trompe tout le monde ? D’autant qu’un mystérieux corbeau commence à révéler sur Internet les secrets les plus sombres des élèves… bouleversant la vie de toute notre communauté.
Je m’appelle Grace.
Je suis une menteuse.
Et je suis en danger.
Non, en fait, nous le sommes tous…

Lire la suite de « Forever You – Saison 1 de Rose Becker »

Publicités

Oublie mon nom de Lia Flandey

oublie-mon-nom,-tome-1-973191-264-432

Auteur : Lia Flandey

Edition : Lips & Co

Collection : Lips & Roll

Nombre de pages : 337

Prix : 17,99 €

Genre : Romance, Young Adult

Pour vous le procurer c’est par ici.

 

 

Résumé :

 » Soudain, la réalité me frappe… Je meurs « 

Aucune question sur le passé. Seul l’avenir compte. C’est ce qu’elle croyait…

Après un terrible accident, Zoé, jeune photographe de vingt-cinq ans, fait ses valises pour New York. Là-bas, elle espère échapper à une vie oubliée et déchirante.

Mais cinq ans plus tard, alors qu’elle retrouve un semblant d’équilibre auprès de ses deux meilleurs amis, une mauvaise rencontre vient tout bouleverser. Zoé comprendra alors que les ombres du passé ne sont jamais bien loin…

De vous à nous, pouvons-nous réellement les effacer de notre vie ?

Mon avis :

Je tiens à remercier les Editions Lips & Co pour l’envoi de ce roman !

Je suis tombée sur ce livre un peu par hasard quand j’ai reçu un mail de la maison d’édition proposant leur nouvelle sortie. J’ai mis pas mal de temps à le lire pour la simple et bonne raison que c’était ma première expérience en Ebook, je lisais exclusivement sur mon portable … et pour tout vous dire, je n’ai pas particulièrement apprécié … Ce n’est pas tant l’histoire mais le support ! Alors je ne pense plus accepter de Ebook, j’aime sentir le poids du livre dans mes mains (aussi gros le livre soit-il), j’aime sentir l’odeur des pages (ne me jugez pas), j’aime tourner les pages les unes après les autres, enfin j’aime le livre-objet quoi ! Mais vous vanter les mérites du livre papier n’est pas le but de cette chronique.

Lire la suite de « Oublie mon nom de Lia Flandey »

Ne m’oublie pas de Victoria Stevens

24774878_1720743581332615_1849159197453108952_n

Livre à paraitre le 11 janvier !

Auteur : Victoria Stevens

Edition : Hugo Roman

Collection : New way

Nombre de pages : 380

Prix : 17€

Genre : Romance, Young Adult, Drame

Pour vous le procurer c’est par ici.

Résumé : 

Je me souviens que tu avais toujours raison, même quand je voulais à tout prix que tu aies tort.
Je me souviens des gâteaux que tu cuisinais quand j’étais triste, et des histoires qu’on lisait ensemble auprès du feu. Je me souviens que tu affirmais que même quelque chose d’aussi petit qu’un flocon de neige pouvait changer le monde. Tu me manques maman, mais je me souviens de tout…

À la mort de sa mère, Hazel est envoyée en Australie chez un homme qu’elle connaît à peine, laissant derrière elle tout ce qu’elle a toujours aimé. Mais le soleil, la mer et le sable blond sont bien trop futiles pour consoler sa peine. Jusqu’au jour où elle rencontre Red et Luca, des frères jumeaux qui vivent dans la maison d’à côté. Elle commence à réaliser qu’elle passe sans doute à côté de sa vie. Alors qu’elle tente de se reconstruire peu à peu, elle va comprendre qu’elle n’est pas la seule à lutter contre ses fantômes. Mais peut-elle accepter si facilement qu’un coeur brisé peut parfois guérir ?

Lire la suite de « Ne m’oublie pas de Victoria Stevens »

Coeurs insoumis de Emma M. Grenn

IMG_0970

Auteur : Emma M. Green

Edition : Addictives

Nombre de pages : 566

Prix : 14,90€

Genre : Romance, Young Adult

Pour vous le procurer c’est par ici.

Résumé :

À tout juste 25 ans, Solveig décide de plaquer le peu qu’il lui reste pour parcourir les États-Unis d’est en ouest au volant de son tas de ferraille. Mais, la jeune blonde explosive va devoir partager un bout de chemin avec Dante, un spécimen aussi sombre et tourmenté qu’elle est solaire et délurée.
Seul problème, le beau brun tatoué et mystérieux n’aime pas qu’on lui dicte sa conduite. En tête-à-tête pendant cinq mille kilomètres, comment ces deux âmes contraires et ces cœurs insoumis vont-ils faire route ensemble ? Et jusqu’où ce road trip les mènera-t-il ?

 

Mon avis : 

Ca faisait un grand moment maintenant que je devais écrire cette chronique, mais il faut parfois laisser reposer l’histoire et les mots pour arriver à en sortir quelque chose de bien. Je ne sais toujours pas si je trouverais les bons mots pour vous décrire cette magnifique aventure, mais je vais essayer de vous retracer au plus près de la vérité ce que j’ai ressenti !

Depuis que je suis partenaire avec les Éditions Addictives, j’attendais de pouvoir lire un livre de cette auteure, toute la blogosphère m’en avait dit tellement de bien, de son style léger et drôle tout en étant très émouvant. Et quand l’occasion s’est présentée, j’ai sauté dessus !! Je ne regrette pas, Emma M. Green est une merveilleuse révélation, mon auteur préférée de cette maison d’édition !

 

C’est un ténébreux : tant pis pour lui, elle peut rire pour deux !

Dès les premières pages, on embarque dans la vie un peu loufoque de Solveig qui ne possède pas grand chose à part une Chevy beaucoup trop vieille pour pouvoir rouler et un ficus déjà à moitié mort. Solveig ne fait jamais les choses à moitié et quand elle décide de tout plaquer pour parcourir les États-Unis en voiture d’est en ouest, ça promet de grands moments de franche rigolade.

Pour ne pas faire tous ces kilomètres qui séparent de leur destination toute seule, elle décide de prendre un copilote, un parfait inconnu. Elle fait donc la rencontre de Dante, un personnage bien trop énigmatique pour ne rien avoir à cacher. En plus de faire preuve d’un mutisme à tout épreuve, Dante ce beau brun ténébreux aux milles tatouages, n’est absolument pas près à jouer la carte de l’amitié. Il faut dire qu’avec Solveig, il est mal tombé. Elle est son exacte opposé, elle est bruyante, elle parle fort et tout le temps, elle n’arrête jamais de jacasser, quitte même à parler toute seule pour combler les silences.

Mais si Dante a un passé douloureux, Solveig alias Tutu a aussi ses propres casseroles à trainer. Ancienne ballerine à la carrière prometteuse, elle a du abandonner ses rêves à la suite d’une blessure au genou. Elle est aussi nouvellement veuve de son mari avec lequel elle est restée mariée 10 jours avant que celui-ci ne soit tué dans un accident de voiture. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle quitte tout pour se rendre de l’autre côté du pays, où le procès du chauffard qui l’a tué aura lieu. Mais même accablée par la douleur, le rire et la bonne humeur de Solveig sont ses armes pour contrer la tristesse.

Pas facile donc, pour Tutu d’arriver à dérider et à apprivoiser Monsieur Phoenix, leur road trip promet d’être bien long. Mais au fur et à mesure, ils apprennent à se connaître, se livrent leurs secrets, leur histoire, leur projet, leurs doutes, ils apprennent aussi à se faire confiance. Mais certaines révélations vont tout remettre en cause. Leur amour naissant est mis à rude épreuve …

Parfois le passé nous rattrape et il est impossible de pardonner ou d’oublier, mais parfois est plus fort que tout. Plus fort que la peine. Plus fort que la haine. Plus fort que le soleil qui se lève le matin. Plus fort qu’une vie détruite par la mort. Que vont-ils décider ? Leur amour est-il plus fort ? Mais sauront-ils être capable de faire abstraction de tout le reste, au risque de se perdre en chemin ?

 

Un road trip bouleversant 

Je n’avais encore jamais lu le récit d’un road trip et c’était une très belle première fois, je ne pouvais pas rêver mieux, c’était excitant, trépidant, c’était une magnifique aventure.

Si je devais comparer ce livre, je le comparerais à « The air he breathes » parce que outre le fait qu’ils sont tous les deux une partie d’un même voyage, ils apprennent au contact de l’autre à se reconstruire, à s’ouvrir et à réapprendre à aimer. Et alors même qu’ils devraient se détester, tout les attire et les pousse l’un vers l’autre !

C’est vraiment une lecture choc, qui nous apprend la force de l’amour mais également la force du pardon. Pour moi c’est réellement un coup de cœur, Dante est vraiment quelqu’un d’extraordinaire quand il baisse un peu sa garde et Solveig est un petit trésor de bonne humeur, quoi qu’il arrive, elle croque la vie à pleine dent. Ce livre est une merveilleuse leçon de vie !

La plume de l’auteure est extraordinaire. Elle est légère et douce comme une plume. J’ai enchainé les pages les unes après les autres à une vitesse folle. J’en voulais toujours plus et au moment où j’ai tourné la dernière page, laisser ces deux personnages derrière moi a été une vraie torture, il m’en fallait plus. Au cours de l’histoire Tutu et Phoenix sont devenus mes amis, j’ai appris à les connaître, à les apprivoiser, j’ai appris à vivre avec eux et j’ai appris à les aimer. Cette lecture était pleine de belle promesse et maintenant j’en ai des étoiles plein les yeux.

 

L’aventure à portée de main

Qui ne rêve pas d’aventure ? De tout plaquer et de partir sac à dos sur le dos à la recherche de soi-même et de son destin ? Et qui ne rêve pas de trouver l’amour en route, celui qui sera votre meilleur ami, votre confident et votre âme sœur ? Ce livre est une réponse à toutes ces questions, ce livre est une merveilleuse aventure aux travers d’un magnifique voyage introspectif à la découverte du bonheur !

Je vous conseille vivement ce livre qui pour moi a été un coup de cœur en plus de superbe découverte ! Je vous ne serez pas déçu, cette romance incontournable !!

 

Apprends-moi, my stepbrother de Kim Grey

IMG_0695

 

Auteur : Kim Grey

Edition : Addictives

Nombre de pages : 612

Prix : 14,90 €

Genre : Young Adult, Romance

Pour vous le procurer c’est par ici.

 

 

 

Le sexe ? Interdit. L’amour ? Impossible.

Résumé : 

À 18 ans, Victoria a tout perdu : ses parents, sa vie à San Francisco et ses projets d’aller à l’université. Recueillie par l’ex-femme de son père, Alexandra, elle se retrouve catapultée dans une famille aux codes bien différents des siens : ses tatouages, ses Dr Martens et ses piercings font tache !
Mais elle est prête à tout pour s’intégrer, pour ne pas se retrouver seule au monde. Lorsqu’elle rencontre Zach, le fils du compagnon d’Alexandra, tout se complique dramatiquement. Il est motard, boxeur, colérique, magnifique et irrésistible.
Le monde entier est contre eux, les codes, les conventions, et Victoria joue son avenir tout entier pour cette relation.

Mon avis :

La vraie passion est celle qui vous met en danger…

Il est parfois vraiment très difficile de vous parler en seulement quelques phrases, d’un livre qui fait plus de 600 pages. Pourtant bien que cette tâche ne soit pas aisée, je vais essayer de vous en parler au mieux et de rester fidèle à mon ressenti (même si vous vous doutez bien que tout ne pourra pas figurer dans cette chronique).

 

Ce livre est un coup de cœur du début à la fin. Je m’explique, j’ai lu « Did I Mention I Love You » d’Estelle Meskame il y a un an maintenant et j’avais adoré cette histoire : deux frères et sœurs devenu amants maudits. Le seul petit hic que j’aurais pu reprocher à ce livre, c’est son côté un peu trop jeunesse. Avec « Apprends-moi, my stepbrother », j’ai retrouvé cette histoire que j’ai tant aimé mais façon Young Adult ! Ne vous m’éprenez pas, cette histoire n’a quand même rien à voir avec l’autre, le thème est le même, l’histoire est différente !

 

Le thème parlons-en. Quand on parle de frère et sœur, la plupart du temps, tout le monde part en courant. Pourtant, Vic et Zach, ne sont pas à proprement parler frère et sœur, ils n’ont aucun lien de sang. Mais quand même, je comprends que cela puisse soulever quelques questions de moralité ou de bonnes mœurs etc etc. Je ne me suis pas attardée là dessus, j’ai voulu laisser l’auteur me convaincre elle même et elle a réussi ! Il n’y a rien de déplacé, de choquant, d’écoeurant dans cette histoire, juste de l’amour à haute dose et un bon gros paquet de sentiments ! Alors si vous avez quelques petits soucis à la lecture du résumé, laissez-vous quand même tenter, cette histoire est bouleversante et elle a de quoi !

 

A tout juste 18 ans, Vic perd le seul repère qu’elle avait dans la vie, son père. Sa mère n’en parlons pas, est une junkie qui l’a abandonné à la naissance. Toute paumée qu’elle est, elle atterrit elle ainsi que tous ces piercings et ses tatouages chez Alexandra, l’ex petite ami de son père avec qui elle a eu Benjamin, le demi-frère de Vic donc. Jusque là vous suivez ?

Alexandra a depuis longtemps quitté le père de Vic pour se mettre en couple avec Philipp avec lequel elle éduque Ben. Et c’est là que les choses se compliquent grandement pour Vic. Alors qu’elle débarque tout juste dans sa « nouvelle famille » qui a gentiment accepté de la recueillir, elle tombe sur Zach, le fils de Philipp. Et que se passe t-il ?! Je vous le donne en mille, le coup de foudre arrive ainsi que Cupidon et toutes ses flèches !! Et les ennuis ne font que commencer.

Quand Zach, arrive dans sa famille fraichement recomposée, il s’attend à tout sauf à trouver une fille telle que Vic dans sa chambre, lui qui pensait passer des vacances d’été à peu près tranquilles. Je dis à peu près parce qu’entre lui et son père, l’entente n’est pas au beau fixe. Alors quand une fille, qui est en plus supposée être sa demi-sœur s’ajoute au tableau, les évènements ont quand même 100% de chance de terminer en eau de boudin ! Surtout que lui à d’autres problèmes beaucoup perso (du genre de ceux qui l’empêchent de dormir la nuit et qui lui font faire de terribles cauchemars) et beaucoup plus important à gérer qu’une nouvelle fille dans sa vie …

 

Vic et Zack se tournent autour, se collent et se décollent, allant même jusqu’à ne plus s’adresser la parole. Pendant un long moment, Zack et Vic se tournent autour, se cherchent, ruminent, fulminent, brule de désir l’un pour l’autre, ce qui leur fait vivre tous les deux des moments plutôt compliqués, parfois magnifiquement drôle mais aussi parfois drôlement triste ! L’adage dit que quand l’amour est trop fort, il est inutile de lutter. A bout de force après des semaines de lutte acharnée, Zack et Vic laissent donc libre cours à leur amour, mais en cachette. Si par malheur Alexandra et Philipp apprenaient ce qui se trame entre eux, ils pourraient tous les deux dire adieux à cette famille et à tous les supports (surtout financiers) qu’elle apporte.

Et au moment où ils décident tous les deux d’arrêter de lutter contre cette attirance qui les pousse irrémédiablement l’un vers l’autre … ils se font griller ! Le choix que leur laisse Alexandre et Philipp est simple : tout arrêter et maintenant ou bien prendre la porte et ne plus jamais revenir ! Un seul regard et leur choix est vite fait … (vous ne croyiez tout de même pas que j’allais vous spoiler toute l’histoire si ?!).

 

Tout s’enchaine ensuite très vite, les rebondissements arrivent par dizaine. Dès que l’on pense que tout va enfin se tasser, quelque chose d’encore plus gros survient pour bouleverser le tout petit équilibre fraichement construit. L’histoire à de quoi nous tenir en haleine jusqu’au bout, pas le temps de se reposer, pas le temps de se faire à l’idée, juste de quoi savourer les pages qui se tournent toutes seules les unes après les autres ! Et c’est un réel bonheur à chaque fois.

 

Ce qui pimente encore plus cette histoire et ce qui lui donne un côté encore plus vivant c’est le changement de point de vue, un coup Vic, un coup Zach, ce qui nous permet d’avoir deux visions de cette histoire d’amour qui nait sous nos yeux. En plus les chapitres très courts nous poussent toujours à lire le suivant et ainsi de suite et sans qu’on s’en aperçoive, la moitié du livre est passée et on a rien vu venir.

 

La plume de l’auteur aussi entrainante que dynamique est une vraie bouffée d’air frais ! Sérieusement décoller de ce livre est un vrai dilemme. Le style de l’auteur nous pousse à continuer notre lecture coute que coute. Parce qu’il y a toujours plus de rebondissements, toujours plus d’action et toujours plus de sentiments ! Mais rassurez-vous, ce livre ne serait pas une romance sans sa Happy End. Donc tout est bien qui finit bien.

 

Je vous conseille réellement ce livre qui a été un coup de cœur. J’ai adoré DIMILY mais le côté plus adulte et plus mature de ce livre m’a complètement envoutée et le côté « polémique » ne m’a pas dérangé le moins du monde. Surtout que le sujet n’est pas traité de manière tabou dans ce livre mais au contraire, il est traité de façon très ouvert, parce que de toute façon après tout, ils font ce qu’ils veulent pas vrai ?! Tant qu’ils sont heureux c’est le principal 😉

The silent waters de Brittainy C. Cherry

IMG_1107.PNG

Auteur : Brittany C. Cherry

Edition : Hugo New Romance

Nombre de pages : 400

Prix : 17€

Genre : Romance, Young Adult

Pour vous le procurer c’est par ici.

 

 

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.

Résumé : 

J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.
Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.

C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas
eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

 

Mon avis : 

Comment un livre peut-il être aussi bouleversant ? Comment peut-il me faire tomber amoureuse de la lecture encore et encore ?

C’est pour ce genre de coup de cœur version raz de marée que je lis toujours plus de livres. Pour avoir le souffle coupé, pour retenir ma respiration et pour rêver toujours plus haut ! Je ne remercierai jamais assez Brittainy C. Cherry pour ces moments absolument grandioses que j’ai passé en compagnie de ses personnages, elle a fait battre mon cœur plus vie, elle a fait couler mes larmes et a réussi à les tarir, elle m’a tout simplement donné de l’espoir !

Je pense que c’est pour cette raison que je lis de la romance jusqu’à plus soif, pour l’espoir. L’espoir de tomber amoureuse, de cet amour dévastateur qui nous donne l’impression de dominer le monde, d’aimer aussi fort que l’univers, de rencontrer cette personne qui me fera me sentir vivante, l’espoir d’un jour apprendre à sourire avec le cœur. Alors merci du plus profond de moi-même pour cette histoire poignante, cette si délicieuse déchirure au moment de tourner la page finale. Merci pour cet amour et surtout merci pour cet espoir, celui qui me fait vivre chaque jour plus intensément et celui pour lequel je me bats avec tant de force !

 

Pour vous parler de « The silent waters », il faut que je vous parle de Maggie, une petite fille de 8 ans, pleine de vie et au sourire malicieux ! C’est le jour où son père emménage avec sa nouvelle femme que sa vie va prendre un tout autre tournant. Du jour au lendemain, elle hérite d’une nouvelle mère, d’une nouvelle sœur, d’un nouveau frère et d’un nouveau voisin. Maggie est enfin prête à découvrir la vie. Son nouveau voisin, c’est Brooks, son nouvel amoureux. Et Maggie est prête à tout pour l’épouser. Elle va même jusqu’à organiser leur mariage. Elle a été très claire avec Brooks, rendez-vous dans les bois, juste avant la nuit et Brooks a intérêt à venir avec la bonne cravate !

Seulement Brooks est en retard, il commence à faire nuit et Maggie panique légèrement. Elle perd tous ses repères et avant qu’elle ait le temps de comprendre où elle se trouve, elle est perdue, seule et au milieu des bois. C’est là qu’elle commence à entendre du bruit venant d’un peu plus loin. Alors qu’elle s’avance en direction du bruit, elle comprend son erreur. Maggie vient d’assister à la scène la plus traumatisante de sa vie … Et comme si ca ne suffisait pas, pour effacer toute trace et tout témoin de cette scène, on cherche à la supprimer. Du haut de ses 8 ans, Maggie frôle la mort de peu. Parce que qui se pointe, en retard, mais qui arrive quand même à lui sauver la vie ? Brooks ! Brooks arrive juste à temps pour faire fuir son agresseur et la sauver d’une mort certaine, mais il arrive décidément trop tard pour rendre à Maggie son innocence qui lui a été lâchement volée. Après ce qu’elle a vu, Maggie n’a plus jamais parlé. Elle a perdu sa voix ou plutôt, on la lui a volée.

Brooks est devenu son meilleur ami, au fil des années, ils se sont rapprochés (surement parce qu’il se sent terriblement responsable de son agression), peut-être trop même. Tellement rapprochés en réalité, que leur amitié se transforme en amour, celui-là même dont je vous parle un peu plus haut ! Leur amour est la seule chose qui les rend vivants.

Mais le temps est parfois traitre et Maggie est toujours incapable de quitter la maison. Elle se rend compte que Brooks a une vie à vivre et pas n’importe laquelle, une vie de star internationale du rock. Parce que j’ai oublié de vous préciser que Brooks joue dans un groupe de rock avec le frère de Maggie et qui grâce à une vidéo Youtube postée par Maggie elle-même, deviennent mondialement connus. Elle fait alors le choix déchirant, de le laisser partir pour vivre sa vie et sa passion. Alors que les Crooks (le groupe), enchainent les concerts et les salles pleines à craquer, Maggie reste seule, dans sa chambre d’enfant entourée de ses livres, de ses espoirs mais surtout de ses regrets…

 

Vous l’aurez bien compris, ce n’est que la partie visible de l’iceberg, parce que même à des milliers de kilomètres de distance, Brooks et Maggie continuent de s’aimer. Parfois l’amour est plut fort que tout le reste, il vous consume, il vous dévore de l’intérieur !

 

Souvent quand on lit un livre, on se retrouve spectateur, comme un témoin de l’histoire, un peu comme le voisin qui épie de sa fenêtre. Mais il n’arrive pas souvent de se sentir le personnage principal. Tout au long de cette histoire, j’ai été Maggie, j’ai perdu ma voix. J’étais incapable de m’arrêter de lire, incapable de laisser Brooks s’en aller (Brooks existes-tu en vrai ?!). Cette histoire m’a transcendée et à la fin j’ai eu le cœur en miettes. Comment un livre aussi bon, peut-il être aussi déchirant ? Chaque livre nous émeut d’une certaine façon, mais après celui-ci, je ne serai plus jamais la même.

 

La plume de Brittainy C. Cherry est toujours aussi dévastatrice. Elle trouve toujours les bons mots pour nous toucher directement là où ça fait mal. Elle appuie sur nos blessures pour immédiatement les guérir. Brittainy C. Cherry est un médecin de l’âme ! Elle est le remède aux cœurs en morceaux, aux amours déchus et aux silences impénétrables !

 

« The silent waters » c’est mon plus grand coup de cœur de cette année. Il dévaste tout sur son passage. Il ne laisse pas de répit et personne n’en sortira indemne ! Je vous conseille ce livre pour la simple et bonne raison qu’il est merveilleux d’authenticité et de pureté. Il est comme une évidence et quand vous l’aurez lu, vous comprendrez de quoi je parle !

 

 

Fight for us de Amber James

IMG_0357

 

Auteur ; Amber James

Edition : Addictives

Nombre de pages : 276

Prix : 12,90e

Genre : Romance, Young Adult

Pour vous le procurer c’est par ici. 

 

 

Résumé :

Aileen Summer est une jeune mannequin indépendante à qui tout sourit. Les marques les plus célèbres la veulent pour égérie, les hommes succombent à son charme insolent…

Alexander Simmons est un photographe réputé autant pour ses exigences que pour la qualité de son travail.

Mais lorsqu’ils se rencontrent sur un shooting, Aileen et Alexander voient leur monde basculer. Entre séance de photos hot et nuits de sexe inoubliables, leur amour sera-t-il assez fort pour résister aux ennemis cachés, aux secrets et aux trahisons ?

 

Mon avis :

Je voudrais remercier chaleureusement les Éditions Addicitives pour tous les livres qu’ils m’envoient mais encore plus pour celui là !

Pour tous les livres que je lis, je me pose la question de savoir si celui-là va également me plaire. Très souvent, la réponse est « oui » mais parfois malheureusement, je suis forcée d’admettre que la réponse est négative. Avec des livres Addictives par contre, la réponse n’est jamais « non », je tombe amoureuse à chaque fois, à tous les coups ! Et j’en suis la première surprise, parce que tous ne peuvent pas déclencher un coup de cœur, mais avec cette maison d’édition, je sais que j’avance en terrain conquis, je n’ai jamais été déçue. Et « Fight for us » ne fait pas exception à la règle, je suis folle de ce roman ! Enfin soyons claire, je touche du bois, je ne veux pas que le prochain soit une déception, je ne veux pas me porter la scoumoune, pas que je sois superstitieuse, mais je ne vais pas tenter le diable 😛

En vérité, j’adore les romances et si vous me connaissez bien, avec moi c’est un fait avéré. Colleen Hoover n’est pas mon auteure préférée pour rien ! Alors dès qu’il s’agit de romance, je deviens un peu pointilleuse et il faut mettre le paquet pour m’impressionner. Et à force de lire encore et encore les mêmes histoires à l’eau de rose, mon exigence augmente. J’ai donné une chance à ce livre en me disant « pourquoi pas, peut être va t-il m’impressionner ! ». J’ai ouvert le livre et je me suis laissée emportée … (dans le bon sens du terme).

J’ai adoré cette lecture simple mais tellement efficace, qui nous délivre exactement ce que l’on attend d’une romance : de l’amour, de la passion, un peu de drame et une happy ending ! De quoi nous faire toutes rêver (qui n’a pas envie de rêver éveillé ?). Avec certaines romances, il est parfois difficile de revenir à la réalité, de reprendre sa vie normale. Vous allez peut être me prendre pour une folle mais c’est la pure vérité.

A force de lire de l’amour encore et encore et en quantité astronomique, remettre les pieds sur terre dans un monde aussi détruit et ravagé par la haine et la déception, c’est se prendre une claque en pleine figure ! Tous les livres de CoHo m’ont fait cet effet là, et « Fight for us » aussi. J’ai lu ce livre en 2 jours seulement et pendant ces deux jours, je suis restée en Californie ou bien installée dans leur chalet en pleine montagne ! La redescente va être compliquée, ouvrir un autre livre également, l’apprécier encore plus …

 

« Nos nuits sont torrides… mais puis-je lui faire confiance ? »

Aileen est une jeune orpheline qui a très vite réussis à se faire une place dorée dans le monde du mannequinat ! Même si elle n’a pas la taille requise, son professionnalisme à tout épreuve lui a ouvert toutes les portes de ce monde très fermé. Elle devient très vite l’égérie d’une grande marque de maillot de bain et le most : son photographe est mondialement connu pour ces clichés fabuleux !

Au cours de la séance photo, l’atmosphère devient électrique et la tension palpable ! Pour ne rien cacher, tout le monde a de quoi baver sur les abdos d’Alexander Simmons … Et alors qu’elle croyait ne plus jamais le revoir, le sort s’acharne, son avion est annulé ce qui le mettra en retard à son prochain shoot. Mais en plus d’être beau gosse, Alexander est également richissime (ca n’enlève rien à son charme :P), il lui propose donc, en grand gentleman qu’il est, d’affréter son jet privé et de la ramener sur le territoire américain ! C’est dans l’avion, que tout dérape … (je vous évite le jeu de mot s’envoyer en l’air :P).

Après avoir passé une nuit torride avec son photographe, rien n’aurait pu entacher sa bonne humeur ! Et pourtant … une photo d’elle complètement nue prise par Alexander en privé, est postée sur son compte twitter. En un temps recors, cette photo fait le tour de la planète … Elle devient la risée de tous, ses contrats sont annulés. Ce monde qui l’a tant choyée, lui tourne maintenant le dos ! Mais alors que cette épreuve aurait pu les séparer, ils vont s’accrocher l’un à l’autre, se soutenir et trouver celui ou celle qui a mis en péril la carrière de d’Aileen et Alexander.

 

J’aime ce genre de romance faite d’action et de suspens. Parce que rien ne se passe jamais bien du premier coup, il faut bien le dire, il y a toujours des moments où le sort s’acharne. Dans les romans, ça passe ou ça casse. Et je trouve merveilleux la façon, dont les personnages se soutiennent toujours, coute que coute dans les romans, comme si leur vie en dépendait. J’aime l’amour qu’ils ressentent, comme s’il était invincible, qu’il était capable de déplacer des montagnes, de résister à toutes les épreuves ! On pourrait presque dire qu’Aileen et Alexander sont le parfait cliché des couples de romances, mais c’est tellement agréable de pouvoir lire, « vivre » leur amour indestructible, on pourrait presque y croire !

La plume de l’auteur est juste merveilleuse, elle nous fait rêver d’amour les yeux ouverts et on a à peine conscience que l’amour s’insinue dans nos veines. J’adore cette sensation de tomber amoureuse d’un roman en quelques pages, ne plus être capable de le lâcher, de lui faire l’affront de l’abandonner.. J’aime ce genre de livre qui nous ravage de cœur avec un tsunami d’émotions et qui nous fait tomber amoureux encore et encore !

Alors « Fight for us » est un coup de cœur pour moi, une romance toute en délicatesse, pleine d’amour et de tendresse que je les aime !

Si vous aussi vous êtes des addicts d’Amour avec un grand A, ce livre est vraiment fait pour vous ! Je vous conseille ce petit roman et j’espère qu’il saura conquérir votre cœur de la même manière qu’il a conquis le mien.